France-Lise Vitalis
Votre cabinet de mieux-être!
France-Lise Vitalis
Votre cabinet de mieux-être!
  • Thérapeute certifiée  :          Analytique- Brève- Énergétique. 

  • Hypnothérapeute.                  

07 68 61 47 97

RDV (adultes uniquement

Cabinet/ Téléphone /Visio.

Offrez-vous un moment de pur détente avec un soin énergétique

ou une relaxation guidée

ou un hypno-massage.


Un moment de vide, de lâcher-prise tout en faisant le plein de ressources !

Contactez-moi!      

A BIENTÔT!

Articles

Prière pour l’Amour de Soi  

Extrait de : « La maîtrise de l’amour» par Don Miguel Ruiz

 

 

Aujourd’hui, je m’accepte tel (le) que je suis, sans me juger.

J’accepte mon esprit tel qu’il est, avec toutes mes émotions, tous mes espoirs et mes rêves, ma personnalité, ma façon d’être unique.

J’accepte mon corps tel qu’il est, dans toute sa beauté et sa perfection.

 

Que l’amour que j’ai envers moi-même soi si fort que jamais plus je ne me rejette, ni ne sabote mon bonheur, ma liberté et mon amour.

 

Désormais, que chacune de mes actions, de mes réactions, de mes pensées et de mes émotions soit fondée sur l’amour.

 

J’accrois mon amour pour moi-même, jusqu’à ce que tout le rêve de ma vie soit transformé et que la peur et les drames cèdent la place à l’amour et la joie.

 

Que la puissance de mon amour pour moi soit assez forte pour briser tous les mensonges qu’on m’a programmé à croire, tous ceux qui m’ont fait croire que je ne suis pas à la hauteur, pas assez fort(e), pas assez intelligent(e), et que je ne m’en sortirai pas.

 

Que la puissance de mon amour pour moi soit si forte que je n’aie plus besoin de vivre ma vie en accord avec l’opinion d’autrui.

 

J’ai une confiance totale en ma capacité à effectuer les choix que je dois faire.

 

Paré de mon amour pour moi je n’ai plus peur de faire face à quelque responsabilité que ce soit dans ma vie, ni à quelque problème dont je trouve la solution quand il se présente.

Quoique je veuille accomplir, puissé-je le faire avec la puissance de mon amour pour moi-même.

 

A partir d’aujourd’hui, je m’aime tellement moi-même que je ne fais plus rien contre moi.

Je peux vivre ma vie en étant moi-même et non en prétendant être quelqu’un d’autre dans le but de plaire à autrui.Je n’ai plus besoin que les autres me disent du bien de moi, car je sais qui je suis.

 

Grâce à mon amour pour moi, je prends désormais plaisir à l’image que me renvoie le miroir de moi-même. Q’un sourire illumine mon visage et qu’il accroisse ma beauté intérieure et extérieure.

Je ressens un tel amour pour moi que ma propre présence m’est toujours un plaisir.

Je m’aime sans jugement car lorsque je me juge, il en résulte des reproches et de la culpabilité puis le besoin de me punir, de sorte que je perds de vue mon amour.

 

Je fortifie ma volonté de me pardonner en cet instant.

Je nettoie mon esprit de tout poison émotionnel et de tout jugement afin de vivre dans la paix et l’amour.

 

Que mon amour pour moi-même soit la force qui change le rêve de ma vie !

Armé de ce nouveau pouvoir dans mon cœur, le pouvoir de l’amour de soi, je transforme chacune de mes relations à commencer par celles que j’ai avec moi-même.

Je me libère de tout conflit avec autrui.

Je suis heureux(se) de passer du temps avec ceux qui me sont chers et je leur pardonne toute injustice encore ressentie en moi.

Je m’aime tellement que je peux pardonner quiconque m’a blessé dans mon existence.

J’ai le courage d’aimer ma famille et mes amis sans conditions et de modifier mes relations de la façon la plus positive et la plus empreinte d’amour.

 

Je crée de nouveaux canaux de communication dans mes relations, de manière à ce qu’il n’y ait plus de guerre de pouvoir, ni de perdant ou de gagnant.

Je peux travailler en équipe, pour l’amour, pour la joie et pour l’harmonie.

Mes relations avec ma famille et mes amis sont fondées sur le respect et la joie, afin de ne plus ressentir le besoin de leur dire comment penser ou se comporter.

Mes relations romantiques sont les plus merveilleuses.

La joie m’envahit chaque fois que je partage mon amour avec mon partenaire.

J’accepte les autres tels qu’ils sont, sans jugement, car lorsque je les rejette, je me rejette moi-même. Et quand je me rejette, on me rejette.

Aujourd’hui, je prends un nouveau départ.

Je recommence ma vie en ce jour avec la puissance de l’amour de soi.
J’apprécie ma vie, j’apprécie mes relations, j’explore la vie, je prends des risques, je suis vivant (e), je ne vis plus dans la crainte de l’amour.
J’ouvre mon cœur à l’amour qui est mon droit de naissance.
Je deviens Maître de la Gratitude, de la Générosité et de l’Amour afin de pouvoir jouir de toutes les créations à tout jamais.

 


 

S’ACCEPTER

Parvenons-nous à être satisfait, heureux, comblé de façon pérenne ou sommes-nous toujours dans une course au « mieux-être », au « plus de… » persuadé que l’on atteindra le bonheur au bout du chemin ?

Et si ce bonheur c’était de nous alléger de nos fardeaux intérieurs en nous libérant des dictats de l’éducation, de la société, de la morale, de la religion…… pour ne prendre que ce que l’on ressent qui nous correspond.

Nous libérer du regard du jugement de l’autre pour donner de l’importance, de la vie (l’avis) à notre propre regard, à ce que l’on voit de nous lorsqu’on regarde à l’intérieur de soi-même ; s’approprier le pouvoir de notre propre jugement plutôt que le céder à l’autre pour simplement accepter ce et tel que l’on est (naît) : nos qualités, nos défauts, nos manques, nos trop, nos pas assez, nos incomplétudes….  Nous donner à nous-même cette reconnaissance, cet amour, cette existence que l’on attend de l’autre.

Cet autre qui a aussi ses propres fardeaux, ses attentes et qui ne peut donc pas nous donner ce que probablement lui-même espère mais qui nous renvoie, comme un miroir, ce que l’on considère comme des failles, des faiblesses, des blessures. Pourquoi ? justement pour aller les voir, les guérir par soi-même, sortir de cette attente, consciente ou pas ; volontaire ou pas ; que l’autre fasse le job pour nous, soit notre Sauveur pour atteindre LA vraie liberté : celle que l’on se crée.

LA VIE

Ces moments où tu la vis comme étant au plus haut des sommets, d’autres plus bas que terre, d’autres encore balloter dans tous les sens sans pouvoir t’ancrer, et ses autres instants où tu la regarde se dérouler.

Ces moments de pourquoi, de doutes, de peurs où tu ne sais plus quelle direction prendre, lui donner et même s’il y a une direction ?

Et si la vie, c’était suivre le mouvement sans chercher à la diriger, à la contrôler, se laisser porter simplement en toute confiance que tout ira toujours pour le mieux ?

Pourtant il y à aussi des décisions à prendre, et toutes décisions comme tout acte à des conséquences, comment savoir si c’est le bon choix ?

 Ecoute ton cœur ! Ce cœur, notre boussole interne qui ne nous trompe jamais, tel un phare dans la nuit, dans la tempête reste toujours allumé, en éveil et ne demande qu’à nous guider. A chacun de le voir, le regarder et de faire grandir cette lumière jusqu’à ce qu’elle nous illumine.

SE LIVRER

Parler de soi à l’autre, prendre le risque de se dévoiler, de se dire c’est donner de soi.

L’autre n’est pas toujours en mesure d’accueillir ce cadeau, d’en prendre la mesure.

« Ouvrir son cœur » c’est un instant de confidence marque de confiance, d’intimité, de dévoilement voir de secrets.

Et si je n’étais pas entendu, compris(e), accueilli(e), accepté dans ces mots, dans ce que je suis ?

Cet autre pourra-t-il l’utiliser contre moi ?  

Et si cet autre me trahissait dans des jours moins fastes de notre amitié, de notre amour voir m’abandonnait ?

 Se dire est-ce faire preuve de faiblesse ?                                                                                                              

Comment ma propre famille, parents ont accueilli ma vérité ? Pouvais-je l’exprimer ?

Mais exprimer ses émotions, ses peurs, ses craintes …. C’est être Soi,non ?  sentiment d'acceptation de notre Etre; 

il n’y a aucun jugement à avoir, cet autre n’est pas moi, je ne lui demande pas de comprendre ni d’accepter juste … 

D’accueillir dans l’écoute bienveillante.

Cela semble si simple et pourtant……….

Vous n'êtes pas seul(e) : à vous-pour vous !

Ressentir un vide intérieur inexplicable, une douleur sourde indéfinissable, étrangère mais en même temps connu sans en comprendre le sens ni la raison car, au fond, il y à pire... ça passera...... Et pourtant !…….  Comment expliquer à son entourage ce que l’on ne comprend pas ?

Ainsi la tour  d’ivoire commence son installation, discrètement  ou peut-être cela prend t-il l’allure d’un gouffre qui happe de plus en plus, aspire…..

 Ce sentiment de ne pouvoir résister, malgré les luttes jour après jour jusqu’au jour où cela n’est plus possible, à bout de force........ Stupéfaction (souvent) de l’entourage, réactions d’incompréhension, d’encouragement, de bienveillance mais parfois de rejet, d’abandon… trop douloureux, sentiment d’impuissance….

 

Comment reprendre espoir ? s’en sortir ? se retrouver ? Cela est-il réellement possible ?                                                                                                                                                                                                         Cette profonde douleur, cette souffrance ressentie au plus profond des entrailles, invisible mais bien là, elle laisse un répit parfois… que trop peu……                                                                      Elle entraîne même parfois vers des pensées folles, inconsidérées qui approfondisse la peur.                                                                                                                                                                                                    Parfois elle gagne........  mais il y a toujours cette petite voix intérieur, cette autre force qui nous maintient quelque part, qui nous pousse malgré tout à y croire et à entreprendre des démarches même si, au fond, on se demande si cela n’est pas vain !

 

Et un jour, sans savoir comment, après moultes reculs, questionnements…. le pas est franchi :un rdv est pris avec un/une spécialiste «de la psyché ». Premier contact, les séances se suivent, tout doucement on commence à revivre, à renaître, on s’accroche, après un certain temps, on prend conscience que l’on NAIT (EST), que l’on VIT (VIE).

 La vie reprends des couleurs gaies, chante, se projette…….

 

C’est cela une thérapie : se confronter à ce qui fait mal malgré les peurs, les doutes, les préjugés…. Je vous accompagne dans et sur ce chemin de guérison (dans le sens se sentir mieux, d’évolution et non de maladie). Notre engagement mutuel vous permettra de re-trouver votre bien-être propre.

 

BIEN A VOUS !

La thérapie : remettre du sens dans du non-sens voir à l'incompréhensible!

Notre société actuelle définit beaucoup de cadres, dans tous les domaines : santé, alimentation, physique, standard de vie......  et si nous ne rentrons pas dans ces modèles nous devenons "hors cadres", des "marginaux", des "illuminés"....  Tout est fait pour que nous suivons le modèle sous peine de culpabilité, de mal-être, d'interrogations sur notre "normalité".

Pourtant, ces définitions changent de société en société, d'année en année, de politique en politique, selon les cultures : ce qui étaient valable hier ne l'est plus aujourd’hui, ce qui était autorisé hier ne l'ai plus aujourd’hui! Alors comment pouvons-nous nous définir ? Comment être constant dans un monde inconstant qui nous demande d'être stable tout en ne l'étant pas?

Et si nous osions nous dire que c'est nous-même! Oui, nous sommes le point constant-existant, chacun à notre niveau, selon qui nous sommes nous pouvons décider à chaque instant de rentrer dans le moule ou pas, de suivre ou pas, d'être de tel façon ou pas, de réagir de tel ou tel façon..... C'est ce qu'on appelle libre-arbitre! Bien sûr, cela n'est pas aussi simple, une multitude de choses viennent se greffer : contradictions, des peurs, des croyances limitantes, des fidélités familiales, des conséquences de traumatismes, des responsabilités......

Et c'est là qu'intervient la thérapie (= travail sur soi) qu'il soit cognitif, énergétique, comportemental, holistique..... C'est aidant Comment ? parce que cela aide à faire le ménage, à y voir plus clair en se recentrant sur soi (qui n'est pas de l'égoïsme), en se découvrant. C'est une aventure fantastique et belle même si elle n'est pas la plus facile :c'est comme partir dans l'ascension du Mont Everest, au bout il y à tout ce que vous imaginez.

AMICALEMENT!

LE DEUIL

En psychologie, d'une façon générale, le deuil est la "perte de", qu'il s'agisse d'une situation ( un emploi par exemple) ou une personne. En effet, même si ces deux situations ne sont pas comparables, nos états émotionnels sont les mêmes.

Il à été établit différentes étapes du deuil même s'il n'y a pas de façon ou de moment idéal pour vivre sa peine ou sa souffrance. Ces étapes  sont indicatives, elles nous renseignent sur nos émotions et nos sentiments. Tout le monde ne passe pas forcément par ces étapes et elles n'ont pas d'ordre. 

Il n'y à pas de réaction type, adaptée ou adéquate, nous sommes tous différents . Une façon de faire ou d'être n'est pas mieux qu'une autre, juste différente et chacune doit être respecté.

  • Etape de choc : refus de comprendre voir même d’entendre les mots.
  • Déni : peur de rentrer en contact avec la réalité, nier ce qui s’est passé, nier le résultat de ce qui à été mis en place, nier le ressentit. Faire "comme si".
  • Colère et révolte : pourquoi moi ? pourquoi lui/elle ?
  • Marchandage : essayer de ménager. "Et si j'avais...."
  • Tristesse / dépression réactionnelle : sentiment de vide intérieur….

 

Je vous soutiens, vous accompagne dans ces différentes étapes afin d'apprendre à vivre avec l'absence. 

 

 

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion